topblog Ivoire blogs

samedi, 26 février 2011

lettre ouverte aux ivoiriens et ivoiriennes



Je m’obstine encore une fois à appeler les ivoiriens et ivoiriennes à faire preuve d’indulgence et surtout de considération vis à vis de nos compatriotes .Comme j’aime à le dire chaque ivoirien à son parti, mais tous les ivoiriens ont la Côte d’Ivoire comme demeure ; pays village.
En effet, force est de constater que nous sommes dominés par nos instincts nos passions ou notre subjectivité et que nous ne croyons ou entendons seulement les paroles de nos poitrines ; il serait plus intéressant pour nous ivoiriens d’entendre raison de la conscience.
Messieurs Alassane Ouattara et Messieurs Gbagbo Laurent sont en mon sens des égoïstes sinon nous ne comprenons pas pourquoi veulent-ils que nous soyons leur sacrifice. C’est le refus de nous donner la chance que la Côte d’Ivoire leur a donné .Voyez vous par leurs fautes nous attisons le feu de la guerre entre nous. Je ne pense pas que notre bonheur vienne deux personnes qui ont tout deux à la fois raison et tords et à la fois gagnés et perdus les élections.
Ces personnes n’ont aucun remords face à toutes ces tueries. J’exhorte tous ces ivoiriens férus de liberté et de paix à croire que notre liberté aura sens quand nous comprendrions simplement que notre combat au sein de ces deux groupes politique tourne résolument vers la guerre, vers notre extermination juste pour leur cupidité et leur avidité.
Arrêtons de s’accuser, pire de s’injurier plus de parler avec mépris à l’autre, notre alter ego notre miroir ; j’ose dire l’autre Moi-même.
Nos mosquées et nos églises sont devenues des lieux de prédilection de la fracture sociale.

Nous ne sommes pas obligés de nous aimer mais de nous considérer

samedi, 19 février 2011

lettre ouverte

Nous sommes libres mais pas indépendants.

Lire la suite